• Bienvenue sur le site de votre Ville !
  • L’élection du CMJ 2016-2018 est déplacée à une date ultérieure, les inscriptions sur la liste et les dépôts de candidatures se poursuivent.
  • Zones bleues de Palavas : vous pouvez retirer un disque de stationnement à l’accueil de la mairie.
  • Découvrez les webcams HD de Palavas !
  • Votre mairie est ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
  • Le site de l’Office de Tourisme de Palavas : www.ot-palavaslesflots.com .
  • Téléchargez l’appli mobile de Palavas sur le PlayStore ou l’AppStore.
  • Suivez Palavas-Les-Flots sur Facebook et sur Instagram : otpalavaslesflots
  • Le hashtag de votre Ville : #lovepalavas !
  • Test de la sirène d’alerte chaque 1er mercredi du mois à midi.

Le Défi des ports de pêche 2015

Les Pescaires en troisième position !

http://defidesportsdepeche.fr/

Le 28ème Défi des Ports de Pêche s’est déroulé cette année à Port en Bessin Huppain, Basse Normandie où 18 bateaux étaient engagés et où nous avons reçu un accueil formidable.

Le temps était très frais le matin, meilleur l’après-midi excepté le mercredi jour durant lequel la mauvaise météo a entrainé le report des régates. Nos pêcheurs Palavasiens n’ont pas démérité car ils sont montés sur le podium pour occuper la troisième place. L’équipage était composé de deux nouveaux voileux : Bruno Bousquet, Sébastien Bénézech, Thierry Dengermat, Thierry Cardaire, Bruno Jeanjean et le petit nouveau Gaël Peisson. L’année prochaine le défi se déroulera à Royan.

L’année prochaine, le Défi se déroulera à Royan.

La Bordée du 03 au 06 octobre 2013

Régate nationale défi des ports de plaisance dans la Baie d’Aigues Mortes

Organisée par Le port de plaisance de Port Camargue et la Fédération Française des Ports de Plaisance, la Bordée est une compétition à la voile disputée en toute convivialité par le personnel des ports de plaisance sur 2 jours : les 04 et 05 octobre.

Cette régate amicale sur l’eau a rassemblé des équipiers faisant partie du personnel des ports de plaisance, techniciens, grutiers, administratifs.

Après une prise en main des voiliers (jeudi 03 octobre, dans l’après-midi) les choses sérieuses ont commencé le lendemain avec un vent de secteur Sud de 30 nds, des conditions parfois musclées pour les équipages, sur des parcours techniques, bananes et triangles olympiques dans la Baie d’Aigues Mortes.

C’est un habitué de la 1ère place, l’équipage du port de Palavas, qui a pris provisoirement la tête du classement vendredi soir.

Le samedi, les concurrents se sont affrontés sur un parcours côtier, avec des vents de Nord modérés. Ils se sont retrouvés le temps d’une escale à midi autour d’un buffet dans le port de la Grande Motte.

Au classement général, l’équipage du lac Léman Port Ripaille s’est imposé devant les méditerranéens de Palavas-les-Flots et les bretons du Golfe du Morbihan qui complète le podium.

Classement général du défi des ports de plaisance :

1- PORT RIPAILLE
2- PORT DE PALAVAS
3- GOLFE DU MORBIHAN
4- PORT DE LA GRANDE MOTTE
5- PORT DE BORMES LES MIMOSAS
6- PORT DU CROUESTY
7- PORT CAMARGUE
8- PORT HALIGUENQUIBERON
9- PORT DE LA TRINITE SUR MER
10- PORT DE SCIEZ I
11- PORT DU CAP D’AGDE
12- PORT LEUCATE
13- COMPAGNIE DES PORTS DU MORBIHAN
14- MARINAS DE BREST
15- PORT DE FREJUS
16- PORT DE GRUISSAN
17- PORT DE SCIEZ II
18- PORT DU KERNEVEL
19- PORT DE LORIENT
20- PORT D’ARGELES SUR MERPORT DE SAINT CYPRIEN
21- UNION DES PORTS DE PLAISANCE DE CORSE

La Fédération Française des Ports de Plaisance compte 301 adhérents, à flot ou à sec. Elle est composée de huit associations ou unions régionales affiliées qui couvrent les littoraux de la France continentale, de la Corse et des DOM-TOM, ainsi qu’une partie des eaux intérieures.

Le National surprise

Le Port de plaisance avec la participation du Cercle Nautique, ont organisé le National Surprise en 2010 (flotte monotype, surprise, voilier 7.60 m).

Cercle Nautique de Palavas-les-Flots
Avenue Maréchal Foch
34250 PALAVAS LES FLOTS
Tél. :04.67.68.97.38
Fax : 04.67.50.95.96
cn.palavas@wanadoo.fr

www.asprosurprise.com
www.cercle-nautique-palavas.com

Le Trophée National de chasse sous-marine en individuel

Le Trophée National 2011 de chasse sous-marine en individuel s’est déroulé le 3 et 4 juin sur la côte palavasienne. Organisée à partir de la ville le PALAVAS-LES-FLOTS et de son port, cette manifestation nautique rassemblait vingt-six des meilleurs chasseurs sous-marins français que compte la Fédération Nautique de Pêche Sportive en Apnée (FNPSA). Les ligues régionales Bretagne et Pays de Loire, Ile de France, Aquitaine et Poitou-Charentes, Côte d’Azur, Provence, et bien sûr la ligue Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées organisatrice de la compétition y étaient représentées.

Journée du 3 juin : Le loup n’y est pas !

Lancée à 9 heures du matin à l’entrée du port, la première journée de l’épreuve voit les 26 semi-rigides des concurrents, accompagnés du bateau base « ORION », des 2 bateaux de sécurité et du bateau affecté de la presse se disperser sur la zone allant de PALAVAS-LES- FLOTS à CARNON. Objectif visé : faire les plus belles prises, en particulier des loups que la largeur de la zone, 3 milles environ et la profondeur atteinte, 21 mètres, laissaient espérer. Hélas, les loups ne sont pas là. Alors, chacun de se rabattre sur des prises moins glorieuses mais néanmoins payantes : les labres, les sars et les mostelles.

Les heures passent, les compétiteurs enchaînent les apnées sous l’œil attentif de leurs pilotes et des commissaires placés à bord de leurs bateaux. Pour ces derniers 2 règles importantes à faire respecter par les compétiteurs : ne pas approcher leurs bateaux à moins de 100 mètres du bateau ou de la bouée d’un concurrent, ne pas ancrer afin ne pas détériorer les fonds marins et les herbiers de posidonies, la compétition se déroulant sur le site NATURA 2000 “Posidonies de la côte Palavasienne”).

L’épreuve terminée à 14 heures, rendez-vous est donné à 16 heures à la guinguette sur la rive gauche du Lez pour la pesée. Celle-ci confirme la tendance de la journée : 53 labres merle, 47 sars communs, 13 mostelles, 2 lasagnes et 1 rascasse brune, soit 116 poissons pour un poids total de 70 kg ont été pêchés. Il est vrai que les mailles fixées, 500 gr et 1 kg pour le loup, et les quotas de prises, 17 poissons au maximum interdisaient tout excès dans les prises effectuées.

Vainqueur de cette première journée : un breton, Philipe BUNEL, suivi de Loïc COSQUER un jeune languedocien très prometteur et d’un autre breton Ghislain GUILLOU, comme quoi la connaissance de la zone ne suffit pas toujours.

Journée du 4 juin : Déluge sur les ARESQUIERS

Conformément aux prévisions météorologiques, la deuxième journée s’annonce périlleuse : ciel noir, courtes averses violentes.

Malgré cela les 26 compétiteurs conduits par leurs pilotes s’élancent à 8 h 30 vers le plateau des ARESQUIERS. La mer moyennement agitée et des éclaircies laissent espérer qu’elle se mènera jusqu’à son terme.

Malheureusement, la situation empire au cours des heures, une pluie violente et permanente s’installe, les éclairs zèbrent le ciel et s’approchent dangereusement de la zone de compétition. L’inquiétude gagne les pilotes, les commissaires, les équipes de sécurité et même certains compétiteurs qui pourtant dans l’eau ne subissent pas les mêmes inconvénients.

Après 3 heures de compétition la décision est prise par le Directeur de compétition Jean Marie RAY: on arrête la journée et on rentre au port. Comme la veille la pesée est effectuée à l’abri de la guinguette, mais dans la stricte intimité face à un quai vide de tout passant en raison de la pluie incessante.

Cette deuxième journée confirme la précédente pour les prises réalisées : 38 sars, 27 labres, 7 mostelles, 1 chapon, 1 mulet et 1 marbré, soit 75 poissons pour poids de 42 Kg, mais pas pour les compétiteurs : Philipe BUNEL premier la veille est capot, supplanté par Olivier MARTICORENA de la ligue Aquitaine Poitou-Charentes.

Les meilleurs régionaux remontent au classement, Stephan FOPOLLO, le local et Guillaume EUGENE de Midi-Pyrénées se hissant à 2ème et 3ème place.

Au final le classement récompense les plus réguliers : Vainqueur du Trophée national en individuel 2011 : Olivier MARTICORENA, 2ème : Stéphan FOPPOLO et 3ème : Ghislain GUILLOU.

Remise des coupes et soirée de clôture

La remise des coupes et l’apéritif de clôture se sont déroulés au restaurant L’HIPPOCAMPE en présence de Mr Christian JEANJEAN Maire de PALAVAS-LES-FLOTS et de membres de son conseil municipal. La soirée s’est continuée par un repas rassemblant une centaine personnes dans cette ambiance chaleureuse qui constitue un des attraits des compétitions de chasse sous-marine. Les nombreux lots offerts par les sponsors ont été distribués aux compétiteurs par tirage au sort. Musique « maison » et danse orientale ont contribué à animer la soirée.

La ligue Languedoc-Roussillon FNPSA remercie Mr le MAIRE de PALAVAS-LES-FLOTS, Christian JEANJEAN, et la Mairie dans son ensemble pour leur accueil et leur aide précieuse ainsi que ses sponsors : la Région Languedoc-Roussillon, les sociétés IMERSION, CABESTO, IRP, MIO PALMO-DESSAULT et le magazine APNEA pour leurs dotations en lots.

Jean Marie RAY

Membre du comité directeur la FNPSA
Président de la ligue LRMP FNPSA

Photos Kim Antoniazzi / Apnéa Magazine / Elliott Sucré

48 jours 07 heures 44 minutes 52 secondes

En 2010, dix hommes ont tourné autour du globe à 18,76 noeuds de moyenne sur la route la plus courte, battant de 2 jours 08 heures 35 minutes le temps de référence établi par Orange 2 en 2005. Franck Cammas et ses hommes ont franchi la ligne d’arrivée devant le phare de Créac’h à Ouessant (Finistère) à 21h 40’ 45’’ TU samedi 20 mars (22h 40’ 45’’ heure française).

Le skipper Franck Cammas, le navigateur Stan Honey, les chefs de quart Fred Le Peutrec et Steve Ravussin, les barreurs-régleurs Loïc Le Mignon, Thomas Coville et Lionel Lemonchois, et les trois équipiers d’avant Bruno Jeanjean, Ronan Le Goff et Jacques Caraës, épaulés à terre par le routeur Sylvain Mondon, ont réussi leur pari : s’adjuger le record de vitesse à la voile autour du monde par les trois caps !

En 48 jours 07 heures 44 minutes, Groupama 3 a connu des hauts et des bas car il n’a pas toujours été en avance sur le temps de référence établi par Bruno Peyron et son équipage en 2005. Au contraire ! Le trimaran géant a eu jusqu’à plus de 500 milles de retard sur Orange 2 et n’a pu battre le record du Trophée Jules Verne que grâce à un final éblouissant depuis l’équateur. Il avait alors une journée et deux heures de retard, mais en avalant l’Atlantique Nord en 6 jours 10h 35’, Groupama 3 a tout simplement pulvérisé le temps de référence sur cette tranche de parcours.